15/04/2015

Allumer une bougie …

pour se souvenir, pour témoigner, pour alerter …

 

 

C’est un peu ce qu’a fait Maziar Bahari, journaliste et réalisateur iranien avec son film « To light a Candle ». Emprisonné quelques mois en 2009 car militant pour les droits humains, il a quitté son pays, comme tant d’autres. Musulman, il est touché par ce qui se passe en Iran pour ceux qui n’y partagent pas la vision du gouvernement et des leaders religieux.


Lire la suite

26/07/2012

Accusé de protéger le droit d’accès des étudiants baha’is à l’enseignement supérieur

Aziz Samandari, un informaticien de 40 ans de confession baha’ie, dont de la famille vit à Genève et en Suisse, a été arrêté le 7 juillet 2012 chez lui à Téhéran et est maintenant incarcéré dans la tristement célèbre prison d’Evin. La cour Islamique Révolutionnaire Section 28 l’a condamné à 5 ans d’emprisonnement en octobre 2011, après un procès fantoche de 10 minutes, durant lequel la seule question qui lui a été posée était de savoir si il appartenait à la communauté baha’ie. Le verdict a été confirmé par la Cour d’appel de Téhéran en février 2012. Le jugement sommaire – rendu oralement mais pas communiqué par écrit – parle de la « participation active » d’Aziz Samandari à la « secte déviante baha’ie » et de sa contribution à l’ « Institut Baha’i pour l’Enseignement Supérieur » (BIHE). L’intégralité de la procédure judiciaire a été une parodie de justice en violation flagrante avec le droit à un procès équitable garanti par les traités internationaux ratifiés par l’Iran.


Lire la suite

09:07 Publié dans Politique, Solidarité, Spiritualités, Université | Tags : baha'is, étudiants, droit, université, enseignement, religion | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |