france

  • Cinq années de trop

    Mai 2013, - Un groupe d'experts indépendants de l'ONU dans le domaine des droits de l'homme a dernièrement exhorté les autorités de la République islamique d'Iran à libérer dans les plus brefs délais sept responsables de la communauté Baha'ie, appartenant au groupe des Yaran, et ce à l'approche du cinquième anniversaire de leur arrestation. Le Groupe de travail de l'ONU sur la détention arbitraire a indiqué que l'emprisonnement de ces responsables constituait une détention arbitraire.


    Lire la suite