08/10/2015

Rester libre …

Qui ne voudrait être et rester libre? Liberté, quelle joli mot, quelle belle perspective! « Liberté, j’écris ton nom », écrivait le poète Eluard. 

 

Selon Wikipedia, « de façon générale, la liberté est le concept qui désigne la possibilité d'action ou de mouvement sans contrainte ».

 


Dans ce cadre, où et quand suis-je libre ? Chez moi! Jusqu’à un certain point, je peux bouger et agir comme je le veux, jusqu’à ce que je dérange mes voisins qui vont, à juste titre, faire cesser mes excès de bruits.

Dans la rue! Non, il y a des règles de circulation auxquelles il serait difficile de me soustraire, au risque d’amendes ou pire d’accidents.

Dans un parc! Que nenni, je ne peux pas y faire la fête, y planter ma tente, ni y cultiver mes légumes.

En choisissant mes achats! Oui, complètement! En fait non, je peux faire pression sur les fournisseurs pour qu’ils proposent certains produits plutôt que d’autres; mais si je veux du thé, du café, et tant d’autres aliments, je suis tributaire de l’approvisionnement à l’étranger. Je suis tributaire aussi des récoltes, donc, entre autres facteurs, de la météo…

 

Il y a tant de choses dont je ne peux me défaire que le concept de liberté devient de plus en plus difficile à saisir et on pourrait multiplier les exemples!

 

 

Il me reste un espace de liberté, la liberté de réfléchir (ou pas), de penser, de rêver, de ne pas croire que pour rester libre il suffit de voter telle ou telle loi, libre de garder un esprit ouvert, critique… Déjà tout un programme!

 

12:02 Publié dans Genève, Politique, Région, Suisse | Tags : liberté, rester libre, réfléchir, penser | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.