06/08/2015

Défense de marcher sur la pelouse ....

Il fait beau, il fait chaud, il fait sec. Nos beaux parcs sont un refuge d’autant plus apprécié par cet été caniculaire. Allongée dans l’herbe, je me souviens qu’il fut un temps où il était interdit de marcher sur la pelouse, à plus forte raison de s’y coucher!

 

 


Mais là aujourd’hui, je profite d’un instant de tranquillité et de douceur. A l’ombre des grands arbres je m’étends ravie de savoir que c’est autorisé! Il y a devant moi un grand sapin qui n’a pas survécu à cet été. Ou peut-être était-il de toute façon arrivé au bout de sa vie ? Il est tout sec, pas une seule aiguille verte. Il y a plein de pives à son pied. Pourtant, un rayon de soleil parvient jusqu’à ses branches et un souffle de bise l’anime. Alors il devient magnifique! La lumière du soleil met de l’or sur ses branches, elles deviennent de couleur bronze, elles dorent, c’est encore plus beau qu’à Noël!!

Serait-ce une métaphore de la vie ? Savoir regarder, saisir l’instant, voir ce qui est presque invisible ? Trouver la beauté derrière l’apparence de la mort ?

 

 

En tous les cas, ouf il n’est plus du tout défendu de s’étendre sur la pelouse!

09:22 Publié dans Genève, Spiritualités | Tags : parcs, genève, sapin, noël, été, mort, beauté | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.