23/01/2015

Religion, relier ?!

Quelques réflexions sur la foi, la religion, ce qu’elle est, pourrait, devrait être ...

 

 


«Quand les armes sont aux mains des poltrons, aucune vie ou aucun bien humain n’est en sécurité et seuls les voleurs deviennent forts. De même, quand une prêtrise, loin d’être parfaite, acquiert le contrôle des affaires, elle s’interpose comme un épais rideau entre le peuple et la lumière de la Foi. La sincérité est la pierre d’assise de la foi. C’est-à-dire qu’un individu pieux doit renoncer à ses désirs personnels et chercher de tout coeur et de toutes les manières possibles à servir l’intérêt public.» ...

«Secret de la civilisation divine», Abd’ul-Baha

 

 

 

«L’essence de la foi de Dieu et de sa religion réside, en ce jour, dans le principe que la diversité des confessions et croyances religieuses ne doit être, à aucun prix, parmi les hommes, une cause de discorde.

Ces règles et observances, ces puissants systèmes religieux si fermement établis, procèdent d’une même source et sont les rayons d’une seule lumière. Le fait qu’ils diffèrent doit être tout entier rapportéà la diversité des besoins que présentaient les âges où ils furent promulgués.»

«Extraits des écrits de Baha’u’llah»

 

 

 

«La haine et le fanatisme religieux sont un feu dévorant dont nul ne saurait étouffer la violence. Seule, la main du pouvoir divin peut délivrer l'humanité des ravages qu'il exerce.

La parole de Dieu est une lampe dont la lumière tient dans ces mots: Vous êtes les fruits d'un même arbre, les feuilles d'une même branche.»

(Extraits des Ecrits de Baha'u'llah)

 

«Ainsi, nous apprenons à accepter les autres dans leur manière différente d’être, de penser et de s’exprimer. De cette manière, nous pourrons assumer ensemble le devoir de servir la justice et la paix, qui devra devenir un critère de base de tous les échanges. Un dialogue dans lequel on cherche la paix sociale et la justice est, en lui-même, au-delà de l’aspect purement pragmatique, un engagement éthique qui crée de nouvelles conditions sociales. Les efforts autour d’un thème spécifique peuvent se transformer en un processus dans lequel, à travers l’écoute de l’autre, les deux parties trouvent purification et enrichissement. Par conséquent, ces efforts peuvent aussi avoir le sens de l’amour pour la vérité.»

 

(Pape François, tweeter, 27/11/2013)

11:10 Publié dans Culture, Monde, Solidarité, Spiritualités | Tags : religion, baha'i, baha'u'llah, pape françois, fanatisme, civilisation | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.