28/04/2014

Elections ... «Imagine»

Une élection sans candidatures.

Une élection sans palabres.

Une élection sans alliances secrètes ou «contre-nature».

Une élection sans partis.

Une élection dans une atmosphère recueillie, dans le silence, la méditation, la prière.

Une élection sans commentaires, ni avant, ni pendant, ni après.

 

 


Des élus sans pouvoirs personnels mais prêts à servir.

Des élus non sur un programme mais sur des qualités.

Des élus hommes et des femmes, naturellement, sans loi sur la parité.

 

Pure fantaisie ? Rêve ? (ou cauchemar !?).

 

C’est ce que viennent de vivre les 38 délégués des communautés baha’ies de Suisse, réunis en Convention à Lugano. Ils ont élu le collège de 9 membres qui va guider les affaires de la communauté pour une année. A noter que, selon le même processus, les baha’is, dans chaque pays du monde où ils jouissent de la liberté religieuse, soit environ 7 millions de personnes, ont pu participer aux élections de leur propre collège.

Ils ont pu aussi partager leurs idées, leurs réflexions et leurs expériences dans le but encore lointain de construire une société prospère sur les plans matériels et spirituels où chaque individu aura le droit et le devoir de contribuer au progrès.

 

« L’utopie ne signifie pas l’irréalisable, mais l’irréalisé. L’utopie d’hier peut devenir la 

 

réalité». T. Monod

10:41 Publié dans Associations, Femmes, Politique, Spiritualités, Suisse | Tags : bahais, convention, élections, collège élu, les élus, lugano | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.