12/03/2014

J’ai jeté ma vieille poupée

 

Pas le temps pour le blog, je déménage! C’est le moment des cartons, du tri : un carton pour ce qui est à donner, un pour ce qui est à jeter, un pour ce qui est à garder! Les objets passent parfois de l’un à l’autre. Hésitation, résolution, nouvelle hésitation. Et j’ai jeté ma vieille poupée!

 

 


Redécouvertes de livres, d’objets, de souvenirs! Emotions, surprises, nostalgie, mélancolie et joies aussi. Et nécessité impérative de choisir, je ne peux pas tout prendre.

Le soir, après une journée bien remplie (comme les cartons!), des images à la télévision, des photos dans les journaux : des gens qui n’ont plus rien, qui fuient la guerre, la famine, qui ont la peur au ventre alors que le mien est bien nourri. Contrastes terribles. Beaucoup et rien ou presque....

 

 

J’ai refait mes cartons. Finalement ce que je pensais m’être indispensable se révèle inutile. Mes souvenirs sont dans ma tête, je peux me détacher de certains objets. La poupée était démantibulée, ses yeux fixes car collés, ses jambes immobiles. Elle faisait peur aux petits enfants et n’intéressait pas les plus grands. J’ai jeté ma poupée. 

11:17 Publié dans Femmes, Spiritualités | Tags : déménagement, détachement, cartons, poupée | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.