09/02/2014

Contre l’excision et les mariages forcés : un progrès

 

L’excision, une douleur brutale, une amputation, un rite que rien ne peut plus justifier, mais qui existe encore dans beaucoup de pays. Toutefois, quelques petits progrès viennent faire espérer la fin de cette pratique.

 


 

Des représentants de 14 communautés différentes du Mali ont fait une annonce publique à l’occasion de la journée mondiale contre cette pratique très répandue dans le pays. Ils ont pris un engagement solennel d’abandonner l’excision, et aussi les mariages précoces et les mariages forcés des filles, au sein de leur communauté respective. Enfin une lueur d’espoir qui vient démontrer que c’est possible. Instruits, éduqués, convaincus, ils ont pris une décision en toute connaissance de cause qui va changer la vie des femmes. Espérons qu’ils arriveront à convaincre chaque membre de leurs clans.

Les commentaires sont fermés.