03/09/2013

L'intolérance religieuse fait un mort de plus en Iran

 

Il semble de plus en plus clair que M. Ataollah Rezvani, un baha’i bien connu de Bandar Abbas (ville portuaire du sud de l’Iran) a été tué le 24 août dernier à cause de son appartenance à la foi baha’ie.

Son corps a été retrouvé dans sa voiture, à la périphérie de la ville, une balle dans la tête. Tout laisse à penser que son ou ses assaillants l’ont forcé à conduire jusque là avant de le tuer.

 


Jeune homme, M Rezvani avait été renvoyé de l’université et de ses études d’ingénieur à cause de sa religion. Il s’était toutefois forgé dans la ville une réputation d’expert en purification des eaux, et également celle d’un homme honnête et serviable. Toutefois, en raison de pression et de menaces exercées par les agents du Ministère du renseignement, il avait été licencié de son travail et s’était alors résolu à vendre du matériel de purification de l’eau. Depuis quelque temps, il avait reçu des téléphones anonymes menaçants. A plusieurs reprises au cours des années passées, des membres influents du clergé local ont tenté, par des sermons incendiaires, de monter la population contre les baha’is de la ville. Ces attaques ne sont hélas pas isolées. Justice n’est pratiquement jamais rendue.

 

M Rezvani était marié et père de deux enfants.

 

14:46 Publié dans Monde, Solidarité, Spiritualités | Tags : iran, intolérance, religions, assassinat, baha'is | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.