15/07/2013

Boko Haram /Malala : deux visions du monde

 

Quarante-et-un élèves et un professeur massacré dans un lycée du Nord-Est du Nigeria, lycée où se prodigue une «éducation occidentale». Boko Haram s’en félicite et le chef de ce groupe islamiste justifie cette tuerie.

Malala lance un appel à l’ONU en faveur de l’éducation... 

 


 

Malala, grièvement blessée par un taliban, Malala, toute jeune fille, 16 ans maintenant, parle à l’ONU. Dans son discours, aucune haine mais un appel solennel à l’éducation pour tous et à la tolérance. D’une voix très ferme, elle a déclaré que ce jour était «le jour de toutes les femmes, de tous les garçons et de toutes les filles qui ont élevé la voix pour défendre leurs droits». Prôner la compassion, la paix, l’éducation comme «unique solution», appeler «les dirigeants du monde à changer de stratégie politique pour promouvoir la paix et la prospérité», inviter les femmes «à être courageuses et à trouver en elles-mêmes la force de réaliser leur potentiel», appeler le monde à livrer «le combat contre l’analphabétisme, la pauvreté et le terrorisme», avec pour armes les livres et les crayons» ...

Malala, courageuse petite femme qui m’interpelle, qui m’appelle à une lutte non armée, pleine de compassion pour tous, qui nous adresse, aux hommes et aux femmes, un vibrant appel...

 

08:33 Publié dans Femmes, Monde, Résistance, Solidarité, Spiritualités | Tags : malala, onu, taliban, appel, éducation, tolérance | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.