19/01/2013

Matières premières et transparence

Cette semaine a eu lieu à Genève une table ronde sur le thème "quelle transparence pour les matières premières?"

A première vue, sujet un peu ardu pour une citoyenne lambda! Mais à voir le nombre de personnes présentes, un sujet qui peut intéresser tout un chacun, même sans tout comprendre. Et très vite j'ai pensé que j'étais un peu concernée, que nous l'étions tous olus ou moins.


Matières premières : pétrole, gaz, et aussi or, coton, thé, café, cacao ... cela ne vient pas de Suisse. Que m'importe donc ? Il a été démontré que la transparence dans les opérations d'extractions et de négoces est la base indispensable à une moralisation des échanges internationaux. Quand les comptes deviennent publics, la société civile peut s'en emparer et faire pression sur les gouvernements pour une bonne utilisation des fonds. Un exemple a été donné : au NIger on s'est rendu compte qu la manne reçue d'une grande société correspondait au projet d'achat d'un nouvel avion présidentiel et non à la construction d'écoles, de dispensaires, de routes nécessaires à la population. L'apprenant (grâce par  au media) la société civile a pu faire pression pour une utilisation plus adéquate de cet argent.

Peu à peu, de plus en plus de pays et de sociétés acceptent, sous lapression, de jouer le jeu de la transparence. Cela n'évite évidemment pas entièrement la corruption, les hausses ou baisses de coûts peu justifiables, mais les rendent plus difficiles. Et nous avons tous intérêt au bon déceloppement des pays émergents, que leur population ne soit plus assistée par les dons étrangers, que les troubles, les agitations, les guerres cessent. Qu'une bonne gouvernance remplace les tyrannies.

On n'est qu'au début d'un processus de moralisation (mot employé par le journaliste Michel Beuret), moralisation indispensable, des échanges, qui doit toucher toutes les sociétés et leur compoirtement fianncier, social et écologique.

09:24 Publié dans Commerce, Développement durable, Monde, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.