09/08/2012

La prière, une ressource pour la santé ?

Une très sérieuse étude aurait démontré que prier régulièrement diminue le risque d’être atteint par la maladie d’Alzheimer ou d’autres démence «légères», du moins chez les femmes (les hommes n’ont pas été pris en compte).



"La prière est une coutume qui nécessite un investissement de la pensée, c´est sans doute l´activité intellectuelle liée à la prière qui pourrait constituer un facteur de protection", explique le Pr Rivka Inzelberg, de la faculté de médecine de Tel-Aviv, qui a supervisé l´enquête.

D’autres études antérieures ont confirmé le bienfait pour la santé physique et mentale. On redécouvre ce que intuitivement on a toujours su : méditer, avoir une foi, prendre du recul, avoir de l’espoir et des valeurs, non seulement cela rend la vie plus légère et plus heureuse mais a des répercussions  sur la santé. Il n’est pas besoin d’un clergé ni de rites, un peu de calme, un peu de silence et un «centrage» sur soi, régulièrement, quotidiennement. C’est gratuit, cela demande juste l’envie de le faire.

15:27 Publié dans Science, Spiritualités | Tags : prières, étude, médecine, alzheimer | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Demandez aux anciennes victimes de sectes ce qu'est de prier régulièrement ,de un cela vous coupe du monde extérieur certains se prendront pour jésus Christ avec suicide à la clé/fait vécu / de deux nombre de personnes âgées s'étant réfugiées dans la prière n'ont pas pour autant pu éviter la maladie d'Alzheimer .On en a dénombré combien dans les années 60 en psychogériatrie !
La prière peut être poison et on sait aussi qu'un israélite non orthodoxe ne passe pas son temps à prier excepté pendant les périodes de la Shoa ou autres fêtes religieuses
Faut pas raconter n'importe quoi car au nom de la prière et de tout ce qui va avec combien d'enfants ont eu leur vie brisée et n'ont jamais pu s'exprimer ouvertement car la malédiction de tous les saints serait leur enfer de tous les jours s'ils osaient seulement esquisser un fou rire nerveux pendant celle-ci,avec souvent comme récompense coup de fouets et humiliations par devant témoins sectaires
Alors prier seulement quand c'est nécessaire oui mais faire prier une personne malade d'alzheimer encore faut-il qu'elle en ait eu envie avant ,ces gens là vivent déjà dans l'irrationnel c'est pas nécessaire de les y plonger davantage
La psychiatrie a déjà connu assez de délires mystiques sans en rajouter !

Écrit par : lovsmeralda | 09/08/2012

La note oublie de mentionner que les personnes étaient toutes des musulmanes isrraéliennes, l'étude à été menée sur 400 ou 600 femmes vivant dans le nord d'Israël, la professeure à choisit des femmes musulmanes car elle font des prières courtes 5 fois par jour, j'ai regardé l'interview sur Aroutz2, télévision israélienne !!!

Écrit par : Corto | 09/08/2012

@Corto vous faites bien de le signaler, comme quoi pour appâter tous les moyens sont bons
bonne soirée

Écrit par : lovsmeralda | 09/08/2012

Lovsmeralda, rien à voir, j'ai vu une émission de TV israélienne et je me suis demandé pourquoi des femmes musulmanes et il semble qu'en ce qui concerne les femmes, ce sont les prières musulmanes qui obtiennent les meilleurs résultats !!!

La frof, avait d'abord constaté qu'il y avait moins de femmes atteintes d'alzheimer parmis les musulmanes pratiquantes que chez les non-pratiquantes, et a constaté que la prière musulmane battait tous les records avec 60% ou 40% de moins de femmes atteintes d'Alzheimer parmis celles qui pratiquaient la prière que cher les autres !!

Pour une fois !!!!! Lovsmeralda, on ne m'y reprendra plus, promit !!!!

Écrit par : Corto | 09/08/2012

Les commentaires sont fermés.