24/06/2012

Pêchés mortels

On m’a appris qu’il y aurait sept pêchés capitaux, péché capital de l’envie, péché capital de l’orgueil, péché capital de la paresse, péché capital de la gourmandise, péché capital de la colère, péché capital de la luxure, péché capital de la jalousie. Ils concerneraient chacun d’entre nous et nous aurions à nous en corriger sinon nos âmes ne pourraient atteindre le paradis, la félicité.


Ainsi dans notre vie privée, individuelle, dans notre travail, dans nos contacts, l’orgueil, la colère, par exemple, rendent difficiles une relation saine, épanouissante, équilibrée.

Le Mahatma Gandi a relevé lui des pêchés mortels qui nuisent à la société, au corps de l’humanité et empêchent son progrès équilibré, sa marche vers la paix et la tranquillité de l’humanité.

Les voici :

° La politique sans principes,

° La richesse sans travail,

° La science sans humanité.

° Le commerce sans moralité,

° Le plaisir sans conscience,

° Le savoir sans caractère.

Ce sont 6 points à méditer en ce début de siècle où tout semble aller de plus en plus mal et où le manque de repères stables nous entraîne vers le repli, la peur, l’individualisme forcené.

19:43 Publié dans Economie, Monde, Politique | Tags : gandhi, politique, pêchés, repli | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.