26/04/2012

Le Grand-Nord : la fin?

Le passage du Nord-Ouest, qui relie l’Atlantique au Pacifique, restait jusqu’à peu mythique, un rêve de navigateurs. En 1906, Roald Amundsen y resta bloqué dans les glaces et dû pêcher et chasser comme les Inuits pour survivre.


Les bouleversements climatiques, le fameux réchauffement, qui affectent notre planète sont particulièrement visibles dans le Grand-Nord. Il n’est plus impossible d’emprunter cette route maritime avec un bateau de plaisance. Bien sûr, il faut de solides connaissances. Mais la glace est totalement absente au coeur du passage.

L’Arctique n’est pas un territoire protégé par un traité international, contrairement à l’Antarctique. Alors, on peut craindre que les potentielles gigantesques réserves de gaz et de pétrole devenues beaucoup plus accessibles n’attirent des compagnies dont la protection des habitants et de l’environnement soient le cadet de leurs soucis. Et n’oublions pas que la banquise est une formidable réserve d’eau douce en même temps qu’un régulateur de climat. Nous sommes tous dépendants du climat!

C’est peut-être la fin d’un monde...

Les commentaires sont fermés.