25/02/2012

D’où viendra le salut ?

Nous sommes informés de ce qui se passe dans le monde et presque en temps réel. Nous n’ignorons pas les drames et les catastrophes et pouvons légitimement nous demander d’où viendra l’amélioration... J’ai lu l’interview de Tzvetan Todorov (dans un journal concurrent mais certainement ami) et je vous en livre un paragraphe que j’ai trouvé intéressant.


Nous ne pouvons compter que sur nous-mêmes. Le salut ne viendra pas du dehors, mais de notre capacité de régénération, de critique de soi, de recommencement, de notre goût pour la «perfectibilité», comme disait mon cher Rousseau, un idéal à ne pas confondre avec la croyance aveugle dans la marche triomphale de l’humanité sur la voie du progrès. La science, la technologie sont des aides puissantes, mais nous savons aussi qu’elles peuvent se retourner contre nous, lorsqu’elles sont mises au service de la recherche sans frein d’un profit immédiat. C’est ce qu’a montré la catastrophe de Fukushima : ce n’est pas la confiance en la science ou la technologie qui en était responsable, mais l’oubli de l’intérêt commun. Notre bien-être dépend directement des autres autour de nous. L’autosuffisance de l’individu est un leurre.»

A bon entendeur ...

T. Todorov, auteur de «Les Ennemis intimes de la démocratie», Robert Laffont, 2012

18:39 Publié dans Monde, Politique, Spiritualités | Tags : le salut, les démocraties, amélioration du monde | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Vous avez bien dit, oui, on doit changer le système!

Écrit par : faire part | 29/02/2012

Les commentaires sont fermés.