13/09/2011

Le 11 septembre, encore ...

Bien sûr, je me souviens de ce que je faisais le 11 septembre 2011. J’ai assisté en direct à la télévision au film des événements tragiques. J’ai vu l’horreur sur les visages incrédules, j’ai vu les corps tomber par les fenêtres et la poussière envahir les rues. Et j’ai regardé encore, un peu, dimanche soir les reportages-souvenirs de cet attentat. Comme tout le monde...


Comme tout le monde ? Non comme la minorité qui pouvait se permettre de regarder la télévision. L’émotion que cette attaque, injustifiable, a soulevé n’est-elle pas si forte que parce qu’elle concernait des citadins auxquels nous pouvions nous identifier ? Parce que nous connaissons, nous avions vu des images de New York «avant» ? Car des milliers d’enfants, de femmes ou d’hommes meurent de maladies, de faim chaque jour dans le monde sans que la télévision ne nous les montre .... Des drames se produisent hélas chaque jour dans d’autres pays lointains mais ne soulèvent pas les mêmes sentiments de compassion....
J’ai été choquée en 2001 par  ces attentats odieux (évitables disent certains) et je suis choquée en 2011 par les catastrophes humanitaires, vraiment évitables si nous le voulions tous et chacun.

12:29 Publié dans Monde | Tags : attentats, new york, télévision, catastrophes | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.