29/08/2011

Un week end particulier pour près de 600 personnes à Genève

C’est dans notre belle ville que ce sont réunies à l’université près de 600 personnes venant de toute la Suisse mais aussi de 22 autres pays du globe pour commémorer le passage dans notre ville d’un «grand personnage persan» comme le mentionnait la Tribune de Genève dans sa chromique locale de l’édition du 5 septembre 1911.


Le même journal mentionne qu’il s’agit de « Abbas Effendi, chef spirituel de la religion libérale du bahisme qui englobe plusieurs millions de sujets se répartissant dans toute l’Asie. Il a reçu un grand nombre de visites et d’après les renseignements recueillis auprès de ses amis, il est en même temps un grand poète et écrit dans plusieurs langues asiatiques ». Feu le Journal de Genève ainsi que l’ABC, journal suisse publié de 1909 à 1914, mentionne également ce passage.

Mais les baha’is réunis à Genève n’ont pas fait qu’évoquer le passé. Bien au contraire, dans un esprit d’ouverture vers le monde, ils se sont consultés sur la manière de venir en aide à ceux qui cherchent un sens à leur vie, à ceux qui doutent, à ceux qui ont envie d’améliorer leur vie et celle des autres, avec bonté, générosité, tolérance. Et s’ils se sont remémorés les paroles pleines de sagesse et de douceur d’Abdu’l Baha* (nom sous lequel il est le plus connu), c’est pour s’encourager à le suivre sur un chemin de service en posant chacun une pierre pour l’édification d’un monde plus juste. Un bien beau week end!

*Abdu’l Baha est le fils du fondateur de la foi baha’ie, Baha’u’llah qui vécut 40 ans en prison et en exil pour les principes universels qu’Il a proclamés.

18:03 Publié dans Spiritualités | Tags : université genève, baha'is, commémorer, abdu'l baha | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Oui. Cette conférence était parmi les plus beaux moments de ma vie.

Écrit par : Nabil Stendardo | 30/08/2011

Les commentaires sont fermés.