22/08/2011

Notre société : «Une foule innombrable d’hommes qui tournent sans repos sur eux-mêmes pour se procurer de petits et vulgaires plaisirs dont ils emplissent leur âme» ??

C’est la vision de notre société d’Alexis de Tocqueville dans un texte paru en ... 1835! Et parfois, souvent, je me sens faisant partie de cette foule innombrable ... sauf que cela ne remplit pas mon âme!


Car, «dans cette époque de transition» chercher sans repos des plaisirs ne me suffit pas et j’ai largement pris «conscience d’un manque» (Edgar Morin). Les perspectives économiques, la peur du chômage, la rupture des liens familiaux, les guerres, les famines, rien de bien réjouissant! Et ce sentiment d’impuissance qui fait penser à des adolescents désabusés, à des jeunes et moins jeunes désespérés, qu’il n’y a pas de futur, pas d’espoir ... Comment ne pas avoir le moral au plus bas ? En profitant de la vie, en cassant et en pillant, en voulant changer la société en tirant sur la foule, en se droguant, en ....?

Je crois fermement que notre âme, notre esprit, ne peut pas se satisfaire de plaisirs matériels. Ils ne sont pas à rejeter quand on a la chance de pouvoir en profiter, mais ils ne contentent pas notre âme, ils ne comblent pas le manque dont parle Edgar Morin. N’ai-je pas besoin d’autre chose ? D’amour, de partages, de rencontres, d’éveil, de paix, de prières, de sérénité... Besoin de faire taire le «blabla» (Alexandre Jollien, dans l’interview donnée à Darius Rochebin, TSR 1) intérieur ou extérieur à moi-même et communier avec ce qui  me dépasse, ce qui me transcende, cet Esprit inconnaissable, ce Créateur, ce Souffle qui m’anime. Et si une seule des qualités divines était appliquée chaque jour par le plus grand nombre, l’honnêteté par exemple, ne verrions-nous pas le monde changer déjà ?

Voir le monde s'améliorer par l'application d'une seule qualité acquise par la méditation, la prière et l'exemple, un rêve ?.....

16:17 | Tags : prière, méditation, jollien, morin, âme | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.