20/03/2011

Avec ou sans le nucléaire ?

Les accidents en chaîne qui ont touché le Japon et plus précisément la centrale nucléaire de Fukushima remettent en discussion l’approvisionnement énergétique de nos pays. Alors qu’ on avait un peu oublié la puissance de la nature, elle vient se rappeler à nous tragiquement et remettre en question nos choix. L’énergie nucléaire est formidablement puissante, mais savons-nous la maîtriser ? Actuellement on peut en douter.


Dire «il faut sortir du nucléaire» ne suffit pas. Affirmer que il «faut trouver d’autres énergies propres» ne nous avance pas beaucoup. Car la question, il me semble, est : Qu’est-ce que je suis prêt-e à changer dans ma vie quotidienne pour qu’on puisse se passer du nucléaire ?

Dans mon confort quotidien (qui est en soi une chance inégalement partagée) qu’y a-t-il que je sois d’accord de laisser de côté ? Utiliser moins souvent mes appareils électriques, ou m’en passer ? Choisir les moins gourmands en électricité ? Eteindre systématiquement les lumières non indispensables et les appareils en stand by ? Accepter des coupures d’électricité ? Porter des vêtements plus chauds même à l’intérieur pour utiliser moins de chauffage ? Mettre des panneaux solaires sur mon balcon ? Me doucher (pas de bains!) à l’eau tiède ? Accepter des éoliennes dans le paysage ? etc

Il ne suffira pas de dire «il y a qu’à ...», il faudra le faire réellement et pas seulement «les autres», mais chacun, moi aussi. Sortir du nucléaire cela imposera nécessairement des sacrifices par rapport à notre façon de vivre inconsciente. Mais c’est peut-être une chance pour moi d’aller plus à l’essentiel ?

07:59 Publié dans Développement durable, Monde, Science | Tags : nucléaire, essentiel, puissance, nature, accident | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Surtout ne rien changer dans le programme nucleaire Suisse. L'independance n'a pas de prix et apres la probabilite d'un seisme de 9 sur l'echelle de Richter accompagne d'un Tsunami en Suisse est de 0,0000000001 soit nulle en pratique.
Certe on peut toujours economiser l'energie .....oui mais la demographie nous rattrapera.....Tout le monde voudrait une energie non poluante mais voila le monde d'hier de 3 milliards d'individus sera bientot de 10 milliards ......

Écrit par : lu | 20/03/2011

Les commentaires sont fermés.