25/09/2010

La paix, what else ? (suite)

La notion d’unité (ou d’union) de l’humanité, «loin de viser à détruire les fondations existantes de la société, cherche à en élargir les bases, à transformer ses institutions pour les rendre compatibles aux besoins d’un monde en constante évolution. Elle ne peut entrer en conflit avec aucune allégeance légitime de même qu’elle ne peut ébranler les loyautés essentielles. Son objet n’est point d’étouffer dans le coeur humain l’ardeur d’un patriotisme sain et intelligent ni d’ abolir le régime d’autonomie nationale, indispensable si on veut éviter les maux d’une centralisation excessive. Elle n’ignore ni ne tente de supprimer la diversité d’origines ethniques, de climats, d’histoires, de langues et de traditions, de pensée et de coutumes qui distinguent les nations du monde. Elle fait appel à une loyauté plus vaste et à une aspiration plus élevée que celles qui aient jamais animé la race humaine. Elle insiste sur la nécessité de subordonner les impulsions et les intérêts nationaux aux besoins impérieux d’un monde unifié. Elle répudie toute centralisation excessive, d’une part, et repousse toute tentative d’uniformité  de l’autre. Son mot d’ordre est : l’unité dans la diversité.»*

Lire la suite

09:58 Publié dans Solidarité | Tags : monde, société, solidarité, spiritualités, baha'i | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

19/09/2010

Pourparlers de paix, festivals pour la paix ... what else ?

Dans le développement continu quoique pas linéaire de l’humanité, les phases de bas âge et d’enfance sont passées : de tribus à cités, puis états et nations, notre appartenance au monde s’est agrandie en même temps que celui-ci s’est comme rétréci. Nous voici dans la période troublée de l’adolescence où nous maîtrisons plus ou moins tous les moyens de communication : grâce au téléphone mobile, à internet, à la télévision, nous sommes atteignables presque partout et nous voyons en direct se dérouler la vie du monde. Nous pouvons nous sentir envahis par ce flot de «nouvelles» et avoir la tentation de nous replier sur notre bout de terre. Nous nous sentons impuissants, impuissants à comprendre les enjeux des batailles qui se déroulent sous nos yeux, impuissants à réagir.

Lire la suite

19:53 Publié dans Monde | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Pourparlers de paix, festivals pour la paix ... what else ?

Dans le développement continu quoique pas linéaire de l’humanité, les phases de bas âge et d’enfance sont passées : de tribus à cités, puis états et nations, notre appartenance au monde s’est agrandie en même temps que celui-ci s’est comme rétréci. Nous voici dans la période troublée de l’adolescence où nous maîtrisons plus ou moins tous les moyens de communication : grâce au téléphone mobile, à internet, à la télévision, nous sommes atteignables presque partout et nous voyons en direct se dérouler la vie du monde. Nous pouvons nous sentir envahis par ce flot de «nouvelles» et avoir la tentation de nous replier sur notre bout de terre. Nous nous sentons impuissants, impuissants à comprendre les enjeux des batailles qui se déroulent sous nos yeux, impuissants à réagir.

Lire la suite

19:53 Publié dans Monde | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

12/09/2010

«Mourir pour des idées, d’accord, mais de mort lente ...»

C’est ce que chantait Georges Brassens. Malheureusement, pour plusieurs prisonniers, ce n’est pas une chanson, c’est leur réalité. Ils sont «prisonniers d’opinion», mais leur propre pays ne le reconnaît pas. Ils sont traités comme des criminels. Et si la peine de mort leur a été épargnée, ce n’est pas par souci humanitaire. Car ils risquent bien plus, c’est de mourir de mort lente, dans l’indifférence ...

Lire la suite

08:05 Publié dans Monde | Tags : baha'is, monde, iran, religion, prisonniers d'opinion | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

04/09/2010

En Iran, Sakineh... et les autres

Le monde se mobilise pour tenter de sauver Sakineh, accusée de complicité de meurtre et d’adultère en Iran. Au-delà de la prétendue culpabilité ou innocence de cette femme, la peine prévue, la lapidation, nous révulse, à juste titre. (La pendaison serait-elle plus «acceptable» ? Ou une piqûre létale ? Sans doute pas).

Lire la suite

16:19 Publié dans Monde | Tags : persécution religieuse, iran, baha'is | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | | | |