06/06/2010

“J’te fais la paix”

Dans les préaux d’école, les petits enfants se font et se défont la paix. Et leur expression m’a souvent fait sourire mais aussi interpellée. Je te fais la paix. La paix se fait-elle et se défait-elle ?


Ce dimanche, je suis allée jeter un coup d’oeil sur le quai Wilson à l’exposition Making Peace. Des grandes photos pour le grand public. Cette exposition et les autres animations de cette journée marquaient le 100ème anniversaire du Prix Nobel de la Paix décerné au Bureau international de la paix. Et voir diverses organisations et tant de personnes œuvrant dans le même sens a quelque chose de rassurant pour l’avenir de l’humanité.
Mais la paix n’est pas l’affaire seulement de ces organisations. Ce n’est pas l’affaire seulement de ceux qui débattent dans des assemblées. C’est l’affaire de tous, c’est-à-dire de chacun. Il ne faut pas baisser les bras, penser qu’on ne peut rien faire, que nous sommes insignifiants; il faut barrer la route à ce sentiment d’impuissance qui me tombe dessus parfois. Chaque action en faveur des droits humains, en faveur de l’environnement, de l’éducation, chaque action est un pas, tout petit certes, sur le long chemin vers la paix.
On a assisté au 20ème siècle a de grands changements incroyables dans bien des domaines : qui aurait pensé qu’on irait sur la lune? Qui aurait pensé que Solidarités ferait tomber le communisme en Pologne ? Qui aurait imaginé la collaboration et la paix entre la France et l’Allemagne ? Qui aurait parié sur la fin de l’apartheid ?
“Cela paraît impossible jusqu’au moment où c’est fait” (Nelson Mandela, lauréat du Prix Nobel de la paix en 1993).
Allons voir cette exposition (jusqu’au 4 juillet) et faisons "l’impossible" pour les générations futures.

20:33 Publié dans Solidarité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.