24/05/2010

De la méfiance à la haine, les guerres de religion

Les manifestations divines, les prophètes, selon les croyants, sont apparus pour illuminer le monde, pour permettre d’acquérir un nouvel esprit, pour que des liens idéaux unissent les êtres humains. Je ne crois pas que le Christ ou Muhammad ou d’autres soient venus dans le but de créer une faction, une secte.
Je ne crois pas qu’ils aient désiré qu’on leur élève des statues, des mausolées, des lieux de culte (qui d’autre part sont une expression artistique souvent d ‘immense valeur).


La base fondamentale de la religion a toujours été le principe d’amour, d’unité, de compassion. Toutefois, suivant les coutumes et les traditions, et les transmettant de façon “héréditaire” à leurs enfants, les adeptes de chaque système religieux placent trop souvent les formes de leur foi comme l’essentiel suprême. La lettre avant l’esprit, la forme avant le fond. En conséquence, la méfiance, l’hostilité voire la haine apparaissent et il devient impossible aux croyants des diverses religions de se rencontrer. La guerre peut en découler, d’autant plus si un pouvoir temporel utilise les divergences pour mieux régner...
Heureusement, il y aussi des mouvements inverses : des plate-formes interreligieuses, des groupes de discussion se sont créés. Les échanges permettent de voir que l’autre n’est pas un ennemi même si ses pratiques, - que j’apprends à connaître et à comprendre -, sont différentes. Si nous croyons en un Dieu d’amour et de paix, nous devons croire qu’Il aime aussi toutes ses créatures.

Tant que je pense moi seule avoir raison, l’intolérance et la haine peuvent gagner.

09:50 Publié dans Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Bonjour Daniele,
J'ai vu les billets que tu as fait sur le sujet de la paix et notamment ta participation au billet collectif.

Demain sera inaugurée au bains des pâquis/quai Wilson (à 11h) une très belle exposition photographique sur la paix, en 5 couleurs/5 éléments pour la construction de la paix.

Si tu as la possibilité d'y passer, je serais très heureuse de t'interroger après cette visite afin de savoir si ta vision de la paix en a été affectée.

Dis-moi si cela pourrait t'intéresser.

A bientôt je l'espère, Aurore

Écrit par : Aurore Bui | 05/06/2010

Les commentaires sont fermés.