22/03/2010

Un printemps pour l’humanité ?

C’est le printemps! Il y a des signes qui ne trompent pas : les jours s’allongent, les fleurs poussent dans les prés, les jardins et les parcs, les oiseaux chantent plus tôt le matin. Mais l’hiver résiste encore : gelées nocturnes, giboulées, fraîcheur. C’est une caractéristique du changement de saison : l’ancien et le nouveau coexistent pour un temps.


Dans le monde, on voit des signes, encore discrets, de changement. Une prise de conscience écologique, la fin des colonialismes, la coopération entre états pour des questions d’intérêt commun, le développement de la coopération internationale pour la médecine, les sciences et les technologies, la générosité des citoyens envers les victimes de catastrophes ou de maladies, le développement des ONG luttant conte la pauvreté, la faim, la misère, etc. Ce sont des petites pousses, des signes d’espoir qui coexistent avec les conflits, les injustices, les scandales dont les médias nous informent.

Mais lentement, trop lentement à nos yeux humains, le printemps de l’humanité s’approche.
Faisons tout notre possible, à notre niveau, pour en hâter la venue.

20:09 Publié dans Solidarité | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

oui, la nature nous montre toute sa générosité avec ces éclats printaniers ! Et pourtant, tout l'hiver, c'est la grisaille qui souvent nous accompagne ! Mais la nature invisible à nos yeux se prépare et nous voilà à nouveau éblouis par tant de beautés et de couleurs ! Et nous nous exclamons devant tant de merveilles ! Comme si c'était la première fois. Nous le savions qu'il arriverait ce printemps, nous l'attendions, nous l'espérions....
Espérer aussi que le printemps de l'humanité se prépare sous tant de chagrins et d'injustices... pourquoi ? pourquoi pas ? Merci pour ces réflexions qui alimentent les miennes.

Écrit par : naegeli isabelle | 24/03/2010

Les commentaires sont fermés.