15/01/2010

Un objet d’étude : l’honnêteté!


L’objet d’une étude* dont le résultat a paru il y a quelques mois a attiré mon attention. En effet, à l’université de Genève, on a étudié l’honnêteté. Ou pour être plus précise, ce qu’apportent dans une entreprise des dirigeants qui considèrent l’honnêteté comme une valeur fondamentale. Ainsi ce que d’aucuns voient comme une simple et normale qualité humaine est devenue sujet d’étude sérieuse!




Pour ma part, j’ai entendu dès mon enfance qu’il ne fallait pas dire de mensonge, ne pas profiter des autres, être sincère et honnête. Ce sont mes parents, quelques enseignants sans doute et les cours de religion qui me l’ont appris.
En grandissant, j’ai vu des gens s’enrichir en trompant et en volant, mais j’ai essayé de garder une ligne de conduite honnête. Toutes les religions me semblent-ils l’enseignent comme une valeur fondamentale pour bien vivre en société. Je ne sais pas si les religions ont encore beaucoup d’audience, mais voilà que la science apporte sa caution :Les entreprises ont avantage à engager des managers possédant de hautes valeurs morales, d’une part parce que les comportements non éthiques peuvent coûter cher (faillites, scandales, ...)mais aussi parce que des dirigeants honnêtes sont plus stables et qu’ ils attirent la confiance de leurs employés comme des investisseurs.
Je trouve ça passionnant! Ce que nous savions ou pressentions, “nous” qui avons été élevé dans certains principes, est maintenant scientifiquement reconnu! Dans l’étude, de 40% à 60% des chefs d’entreprise auraient fait le choix de la droiture et de la véracité même si cela leur rapportait moins d’argent.
Encourageant!

*The power of truth : experimental eidence on economic implications of truth as a sacred value, Rajna Gibson, Carmen Tanner et Alexander F. Wagner, septembre 2009

16:04 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

OUI, c'est encourageant et rassurant, bien sûr.
Même si on peut trouver dommage l'évolution :
- Autrefois, le conseil éducatif donné unanimement par les parents comme par les prêtres et les enseignants était : il faut être honnête par moralité, par éthique personnelle, par respect d'autrui.
- Bientôt, grâce aux progrès, études scientifiques à l'appui, les chargés d'éducation diront : il faut être honnête parce que c'est économiquement un meilleur investissement que la malhonnêteté, et en plus c'est un argument d'embauche.
Reste à espérer que les malhonnêtes liront les études scientifiques... !

Écrit par : Dominique | 16/01/2010

Les commentaires sont fermés.