20/12/2009

Une cérémonie comme piqûre de rappel


Je me suis rendue samedi soir à une cérémonie dite “inter-religieuse”, au temple de la Fusterie à Genève.
Une merveille cet édifice! Architecturalement parlant, je suis mauvais juge, mais spirituellement j’admire : un temple ouvert, où on peut entrer se réchauffer le corps, se ressourcer l’esprit, où il y a des méditations, des concerts et un accueil ...


Donc la cérémonie intitulée “Solidaires contre les peurs”. Elle était organisée par l’Association de l’Appel spirituel de Genève (www.aasg.ch), appel lancé il y a 10 ans par des membres de différentes religions et des représentants de la société civile. J’ai signé ce texte qui veut promouvoir le respect de toute personne humaine et la concorde entre les différentes religions.
C’était une belle cérémonie, digne sans être pompeuse, avec des discours et de la musique (chorale de la communauté juive libérale, musique soufie et trio a capella Sky sur des écrits baha’is) vraiment excellente.

Cela ne suffit pas. C’était juste comme une piqûre de rappel : je crois qu’il faut sans cesse lutter contre le penchant à la méfiance sans fondement, la peur injustifiée, le désespoir entretenu. Je dois “chaque jour sur le métier remettre son ouvrage”, apporter ma contribution à mon propre bien-être comme à celui des autres, être cette goutte d’eau dans l’océan (mais “l’océan n’est formé que de gouttes d’eau” a dit Mère Thérésa), avec les autres gouttes, pour rendre ce monde, mon monde un peu meilleur. Les idées précèdent les actes, agissons maintenant.

Joyeux Noël!

12:53 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.