26/11/2009

Fermer les écoles, ça fait des économies!

Lu dans un hebdomadaire suisse : l’Etat de Hawaii a décrété que l’horaire scolaire se réduirait désormais à une semaine de quatre jours, ceci pendant les deux prochaines années.
Les écoliers de Hawaii sont-ils donc plus doués que les autres pour que leur temps d’école soit diminué ? Ou y a-t-il pénurie de locaux, d’enseignants ? La “brève” ne le dit pas.


En fait cette mesure est uniquement économique! Je ne sais pas comment ça marche, mais il semble qu’ainsi l’Etat fasse des économies. Je commence à rêver : en supprimant des cours, ou en supprimant des classes, les Etats feraient des économies. Et pourquoi pas supprimer les écoles publiques, obligatoires et gratuites ? Que d’argent épargné!
Bien sûr j’exagère...
L’école dispense des savoirs indispensables. Elle offre à chacun les possibilités de développer son potentiel. Elle donne les bases de la citoyenneté. Elle apprend le “vivre ensemble”. Une société est développée quand elle prend soin de l’éducation de ses enfants, filles et garçons. L’instruction des filles requiert une attention particulière. C’est ce qui permettra aux femmes de prendre une place dans la vie de leur cité, de leur pays. C’est ce qui les rendra capable d’éduquer et de soigner leurs enfants. C’est ce qui les poussera à développer leurs activités sociales et économiques. Dans les pays pauvres, l’éducation des filles est un facteur fondamental du développement.
Tout doit être fait dans le monde pour que les enfants aient accès à une bonne éducation. C’est même un investissement pour notre futur.

12:19 Publié dans Développement durable | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.