13/10/2009

Changer des vies, sinon le monde!

Si on ne peut pas changer le monde, on peut changer des vies!

C’est ce qu’ont dû penser les deux fondateurs de l’ASED il y a 20 ans!


Lors d’un voyage, touché par la misère de jeunes enfants, dans un pays “presque” européen, Maryam et Jean-Luc Nicollier ont décidé d’agir. Ils ont voulu donné une instruction et une éducation à ces enfants pour que ceux-ci puissent prendre leur vie en mains.

Depuis, l’association a grandi. Les enfans qu’elle a aidés se comptent par milliers, dans plusieurs pays. L’ASED (Action de Soutien à l’Enfance Démunie) veille au respect de quelques règles : les projets se font avec la consultation des personnes concernées (enseignants, parents, jeunes, enfants, autorités). Il y a un strict contrôle grâce à des contacts réguliers et des visites sur place et un souci d’agir dans le respect du développement durable. Tout ceci en dépensant l’argent avec parcimonie. Le but étant de soutenir ceux qui en ont besoin pour qu’ils deviennent indépendants et , à leur tour, améliorent la situation de leur entourage.

On ne peut pas changer le monde, dit-on. Mais, soutenus par leur foi en le meilleur de l’être humain, leur générosité, leur ténacité, et par ceux, la plupart bénévoles, qui les ont rejoints, deux habitants de Genève ont bel et bien changé la vie de nombreuses familles ( y compris la leur...)!

www.asedswiss.org

13:41 Publié dans Développement durable | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Quel beau travail! Et surtout quelle persévérance pour rester actifs dans ce domaine pendant 20 ans. Chapeau l'ASED!

Écrit par : Bahiehk | 04/11/2009

Les commentaires sont fermés.